Au cœur de l’exposition Yves Saint-Laurent

« J’aimerais que dans cent ans, on étudie mes robes, mes dessins », déclarait Yves Saint Laurent. Voici chose faite, et de la meilleure des manières.

Dès notre entrée dans le bâtiment, situé au 5 rue Marceau à Paris, nous sommes plongés dans l’univers d’Yves Saint Laurent et de Pierre Bergé dans cet hotel particulier. La visite débute par une vidéo rétrospective de la carrière d’Yves Saint Laurent avec les moments et pièces phares de ses collections. Dans les premières pièces de l’exposition certains des modèles les plus iconiques du style Saint Laurent sont exposés comme la saharienne, le trench-coat ou les robes de soirées.

Nous sommes d’or et déjà plongés dans l’univers de la maison de haute couture, entre féminité et codes du vestiaire masculin.

29468542_10213670492428162_9066511279924969472_n

Dans cette première salle, des croquis, des ébauches de collections, des échantillons de tissus illustrent la manière de concevoir les tenues par Yves Saint Laurent. Ses croquis sont d’une grande précision et montrent qu’au delà d’être un grand couturier, Yves Saint Laurent était un grand dessinateur.

29365863_10213670492708169_7996568887074226176_n

Le musée qui lui est consacré à Marrakech met en avant son talent de dessinateur en consacrant des murs entiers à la présentation de ses croquis ou de ses dessins. Le couturier est également l’un des seuls a toujours accessoiriser les tenues dans ses croquis et donc a avoir des tenues complètes, raison pour laquelle un mur entier est consacré à la présentation des bijoux imaginés par le couturier de son vivant.

La pièce suivante est dédiée aux pièces plus exotiques de la collection. On peut y voir des tenues très colorées, aux formes variées et nous faisant voyager.

29389448_10213670493588191_136965798399836160_n

Une vidéo est ensuite diffusée dans la salle vidéo du musée et nous explique plus en détail la relation entre les deux hommes forts de la maison, Yves Saint Laurent à la création, Pierre Bergé à la direction. A l’étage les silhouettes sont inspirées de l’Antiquité, du Moyen Age ou encore de la Renaissance.

29388462_10213670497348285_3945336694449897472_n

Une cinquantaine de pièces sont exposées dans ce musée, riche en détails, mais ce n’est qu’une petite partie d’une collection de 5 000 pièces que détient la fondation, dont certaines sont également exposées au Musée Yves Saint Laurent de Marrakech, près des jardins Majorelle chers à Pierre bercé et Yves Saint Laurent.

Clou de la visite, la découverte de l’atelier de Yves Saint Laurent ne laisse pas de marbre. Tout est mis en place, croquis, tissus, lunettes, blouses, broderies, accessoires, boutons, pour nous plonger fidèlement dans l’atmosphère de cette pièce. L’atelier semble figé dans le temps, comme si rien n’avait bougé en attendant le retour de M. Saint Laurent.

29356709_10213670500988376_7504069514137436160_n29356246_10213670499948350_2896670766424653824_n29389504_10213670501348385_8777039696879419392_n29425426_10213670500588366_7230351712219824128_n

Enfin, au sous-sol des dizaines de petites vidéos montrent chaque étape du processus de création jusqu’à la vente des collections d’Yves Saint-Laurent. On peut ainsi y voir des interviews d’anciens employés de la maison de haute couture, se confier devant la caméra et partager leur expérience au côté de ce grand créateur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s