L’invasion du streetwear dans la mode, en particulier le luxe

Le streetwear est apparu aux Etats-Unis dans les années 70 avec l’éclosion de la culture urbaine et de ses différentes composantes, comme les sports de glisse (le skate et le surf), la musique (punk, hip-hop) et l’art urbain (le graffiti). C’était un moyen pour les jeunes défavorisés de créer leur propre style et de réaffirmer une nouvelle appartenance. L’important n’était plus le vêtement en lui-même mais la manière dont il était porté. Cette situation les a incités à être le plus créatif possible et a provoqué la naissance de nouveaux codes urbains. Plus encore, elles ont ouvert la voie à une nouvelle conception de la mode, mêlant influence de la rue et luxe.

Stüssy Kuala Lumpur

Stüssy est une marque incontournable et est devenue un tremplin pour le streetwear. En effet, le designer de planches de surf, Shawn Stüssy, a commencé à vendre des t-shirts imprimés portant la même signature que ses propres planches de surf. Stüssy a commencé à devenir une icône de cette mode urbaine, et la popularité de ses planches de surf et de ses vêtements n’a fait qu’augmenter. C’est à ce moment qu’est apparue une des caractéristiques importantes du streetwear : l’identité de marque.

Campagne Gucci pre-fall 2017

À ses débuts, le streetwear n’a pas toujours fait l’unanimité. Les marques ont tendance à le fuir, car il est trop associé à la rue et au rap. Mais les marques finissent par s’y intéresser, puisque cette démarche répond à un besoin grandissant de séduire une jeunesse qui ne se reconnaît plus dans un vestiaire trop classique. Cette approche est donc l’opportunité de fidéliser une clientèle à la recherche de nouveauté. C’est ainsi que des marques de luxe, comme Gucci ou Versace, vont commencer à considérer l’idée de proposer des vêtements qui combinent esthétique streetwear avec matériaux haut de gamme, comme de la soie, du cuir ou du satin.

Nekfeu pour Agnes B

D’autres marques sont entrées dans le monde du streetwear, par exemple Nike qui a été un acteur important du marché dans le secteur des chaussures. D’ailleurs, dans les années 90, le monde sportif commence à adopter le streetwear, en particulier certaines équipes de base-balls. Aujourd’hui, de grands labels collaborent avec des personnalités influentes, devenues des références en matière de streetwear. Pharell Williams défile pour Chanel, Rihanna est devenue égérie Dior, Nekfeu signe une collab’ chez Agnès B. et les enfants Smith sont présents au premier rang des défilés Vuitton. Certaines célébrités ont même lancé leur propre marque à l’essence street, comme Kanye West et ses fameuses Yeezy.

La bise Montaigneuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s